Quels Sont Les Aliments Toxiques Et Déconseillés Pour Le Hamster ?

hamster-1772742_1920

 

Quels sont les aliments toxiques pour le hamster ?

Tous les rongeurs sont des animaux gourmands par nature. Certains d’entre eux sont omnivores. Ils goûtent à tout et peuvent consommer des aliments d’origine végétale et animale. C’est le cas du hamster. Cet animal de compagnie, adorable et attachant, est de plus en plus apprécié dans nos foyers. Bien que ce soit un rongeur omnivore, ce petit être est extrêmement sensible. Il ne pèse qu’entre 20 et 150 grammes et possède un système immunitaire qui n’est pas des plus combattants. Attention donc à son régime alimentaire ! La consommation de certains aliments, bénéfiques à notre santé, peut être dangereuse pour le système digestif des hamsters. Si vous décidez d’en adopter un, nous vous recommandons vivement de prendre note des produits néfastes et toxiques suivants. Cette liste vous indique les éléments avec lesquels votre futur hamster ne peut absolument pas entrer en contact.

animal-1239131_1920

Quels sont les aliments à ne pas donner à mon rongeur ?

Les ingrédients suivants sont interdits. Ils engendrent des effets dramatiques sur la santé du hamster : intoxication alimentaire, problèmes de digestion ou séquelles incurables. De par leur toxicité, certains mènent même à la mort.

Les fruits

Les agrumes

L’acidité des agrumes nuit gravement au système digestif de l’animal. Laissez donc de côté les citrons, oranges, clémentines et pamplemousses. Il en va de même pour le kumquat, les marrons et les fruits secs (amandes et noix de macadamia). Leur consommation peut mener à une grave intoxication.

Les autres types de fruits

Très bon pour notre santé, l’avocat se trouve sur la liste des fruits défendus. Considéré comme trop gras, il ne s’adapte pas à la digestion du petit rongeur. Les autres fruits peuvent être donnés, à condition qu’ils soient frais et crus. Cuits ou en sirop, ils causent également du tort à la santé de votre hamster. Veillez cependant à toujours limiter l’apport trop sucré en fruits.

Les éléments à ôter

Notez enfin que tous les pépins et noyaux contiennent une substance donc les effets sont identiques à ceux du cyanure. Veillez donc à prudemment retirer ces noyaux et pépins lorsque vous donnez des fruits et légumes à votre locataire. Leurs risques sont mortels.

Les friandises

Salé et sucré

Contrairement aux humains, les rongeurs ne sont pas attirés par des aliments sucrés ou salés. Ce type de nourriture, à l'apport énergétique considérable, peut être dangereux s’il n’a pas été spécialement conçu pour ces animaux. Ainsi, le miel ou le beurre de cacahuète sont dédiés à votre propre alimentation. Riches en sucres et en graisses, ils promettent une indigestion à coup sûr ! Les gâteaux sucrés et salés impliquent une haute teneur de sucre de le sang (diabète) et un risque d’obésité. Ces aliments complexes sont très mal digérés par le hamster.

Le cas du chocolat

Au niveau du chocolat, la situation est la même que pour les chiens et les chats : il est interdit ! Son composant, la théobromine, provoque une arythmie cardiaque et des douleurs abdominales chez l’animal qui en ingère. Ne prenez donc aucun risque, même une dose infime peut conduire à la mort. Vous l’avez compris. Tout ce qui est à base de sucre et de sel engendre des désagréments certains chez cet animal. Les propriétaires qui souhaitent faire plaisir à leur petit locataire se tournent, de préférence, vers un type de graines spéciales pour les occasions particulières. Une noix, une noisette, un raisin sec ou un stick spécialement formulé le raviront également.

D’autres aliments interdits pour mon hamster

Les éléments contenants du lait (beurre, crème…) sont nuisibles au système digestif du hamster. Ils ne sont pas toxiques, mais peuvent être la cause d’une diarrhée. Les œufs crus présentent des risques élevés de parasites, tout comme la viande crue (particulièrement la volaille et le porc). La charcuterie est également très grasse pour l’estomac de l'animal. Le pain provoque des gonflements et des occlusions intestinales. Même s’il est dur. Préférez plutôt un apport en foin sec si vous souhaitez que votre hamster se fasse les dents. Cet élément favorise son transit intestinal et il peut même l’utiliser pour se constituer un nid. La nourriture moisie, quelle qu’elle soit, est également néfaste : c’est une source de bactéries. À proscrire donc !

Les plantes, également toxiques pour le hamster !

Les plantes d’intérieur attirent les hamsters curieux qui n'éprouvent qu'une envie : les grignoter. La plupart d'entre elles sont cependant toxiques et doivent être tenues à l’écart de l’animal. Voici une liste, non-exhaustive, des plantes concernées : agave, anémone, azalée, buis, chèvrefeuille, cyclamen, géranium, gui, houx, la jacinthe, la jonquille, laurier et lierre. Sachez aussi que certaines parties d'aliments impropres à notre propre consommation sont à bannir. C’est le cas pour : - les feuillages et les tiges de la tomate ; - la pelure et les germes de la pomme de terre.

Quels sont les symptômes d’intoxication alimentaire du hamster ?

Une attention particulière doit être apportée lors de chaque repas du rongeur. S’il consomme l’un des aliments cités ci-dessus, ses organes vitaux peuvent rapidement être affectés. Les séquelles, parfois irrémédiables, sont constatées au niveau des poumons, du cœur, du cerveau et des reins.

Les maux classiques

Voici les signaux d’alerte : - constipation ; - diarrhée ; - convulsions ; - contractions musculaires.

Les symptômes sévères

La perte d’équilibre ou la léthargie manifeste impliquent une prise en charge immédiate par un vétérinaire. En cas de suspicion d’une intoxication alimentaire suite à un aliment nocif, ne tardez pas. Emmenez votre hamster au plus vite auprès d’un professionnel.

cute-3161014_1920

Comment bien alimenter son hamster ?

Les mélanges de graines

Un régime varié, à base de graines, de légumes et de fruits (en faibles quantités) représente ce qui convient le mieux au petit rongeur. Cet animal omnivore doit principalement être nourri avec des mélanges équilibrés de qualité, spécifiquement élaborés pour son organisme délicat. Optez de préférence pour des mix de blé, soja, avoine, orge et tournesol : vous évitez, ainsi, tout risque de carence.

L’apport en légumes

Au niveau des légumes autorisés, nous retrouvons la carotte, le céleri, le concombre, l’endive, les épinards, le fenouil, le maïs, le navet, le pissenlit et les petit-pois. Le chou, faisant partie des éléments à bannir, se remplace par du brocoli. Il constitue une source de vitamines et minéraux exceptionnellement bonne pour les rongeurs. Il en va de même pour le fenouil qui substitue l’oignon et le poireau.

Assurer l’hydratation du hamster

Indispensable au hamster, son eau doit être changée tous les deux jours. Veillez à ce qu’elle soit constamment à température ambiante. Ne présentez donc jamais d’eau froide à votre compagnon. Cela provoquerait des problèmes intestinaux déjà très fréquents chez cet animal.

Quelles quantités de nourriture pour le hamster ?

L’animal gère lui-même ses repas. Il vous suffit de le nourrir une fois par jour et de vous assurer que ce dernier a constamment de quoi se remplir le ventre. Il a besoin d’une ration de protéines deux à trois fois par semaine et de vitamines et minéraux tous les jours. Son alimentation doit être étudiée et parfaitement équilibrée. Vous pourrez ainsi profiter au mieux de votre animal de compagnie !

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Visa, Paypal, Chèque ou Virement
Livraison rapide
Livraison en 24/48H
gratuite à partir de 49€
Produits en Stock
Expédition le jour-même pour toute commande passée avant 12h
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,